Le Regroupement des groupes de femmes de la région de la Capitale-Nationale (Québec – Portneuf – Charlevoix), dont la mission est de défendre les droits des femmes, souhaite attirer l’attention du public sur une situation qui porte atteinte aux droits et libertés des femmes.
Cette situation concerne le jugement rendu par l’honorable Jacques Ouellet à la Cour municipale de la Ville de Québec le 27 mai dernier à l’encontre d’une des personnes arrêtées lors du G7, madame Lynda Forgues, une femme de Québec. Pour lire l'intégralité de la lettre