Québec, 19 juillet 2020Suite à la nouvelle vague de dénonciations des violences à caractère sexuel qui déferle sur les réseaux sociaux, le Regroupement des groupes de femmes de la région de la Capitale-Nationale (Portneuf, Québec, Charlevoix) dénonce la violence sexiste et se mobilise solidairement aux côtés des victimes.

Après #AgressionNonDénoncée, en 2014, et #MoiAussi, en 2017, la vague de dénonciations de juillet 2020 est un symptôme de la persistance des oppressions directement liées au simple fait d’être une femme.

Pour lire le communiqué de presse du RGF-CN: ici