Québec, le 19 octobre 2020 – Des organismes d’action communautaire autonome de la région de la Capitale-Nationale dénoncent les incohérences gouvernementales en ces temps d’urgence sanitaire. Les fonds d’urgence qui ne répondent pas aux réels besoins des organismes et de la population, les redditions de comptes démesurées dans une période où les organismes sont débordés, l’obligation de tenir des assemblées générales annuelles (AGA) d’ici le 31 décembre n’en sont que quelques exemples. L’autonomie des groupes communautaires doit être respectée.

Ne touchez pas à notre autonomie et nos pratiques démocratiques

Au printemps 2020, le Ministère de la Santé et des services sociaux annonçait que les AGA pourraient être reportées jusqu’à quatre mois après la levée de l’urgence sanitaire liée à la pandémie. En septembre dernier, le MSSS fait volte-face et oblige leur tenue avant le 31 décembre 2020.

Lire la suite