9 juin 2015 - Guillaume Bourgault-Côté - Le Devoir

Ce sera peut-être le gros héritage de la cause Lola contre Éric : une redéfinition majeure du code québécois de la famille, qui imposerait aux conjoints ayant un enfant une obligation financière mutuelle. Et cela, peu importe qu'ils soient mariés ou pas.

C'est là la principale recommandation émise par le comité consultatif sur le droit de la famille, qui a dévoilé lundi un imposant rapport de 600 pages et près de 1300 notes complémentaires. Les travaux du comité visaient à adapter le code aux « nouvelles réalités conjugales et familiales ». Le travail a été qualifié de « colossal » par la ministre de la Justice, Stéphanie Vallée. Lire la suite